Le massacre de Katyn

#

Il y a 70 ans…

1939 : Staline et Hitler agressent de concert la Pologne en septembre.

Une partie de l'Armée polonaise combat les Allemands à l'Est de la Pologne lorsque l'Armée rouge envahit ces territoires, prétendant faussement venir en renfort. Capturés par traîtrise par les soviétiques, alors qu'ils luttent contre les nazis, les officiers polonais sont internés dans des camps du NKVD.

Le 5 mars 1940, Staline et le Politburo du PCUS au Kremlin ordonnent officiellement leur massacre, ainsi que l'assassinat ou la déportation de leurs familles et de plus d'un million et demi de civils polonais.

C'est en 1943 qu'est découvert par les Allemands, au bois de Katyn, un immense charnier de cinq mille officiers polonais portés disparus par les armées des Alliés.

Après 50 ans de négation, Moscou reconnaît sa culpabilité en 1990 et en livre les preuves accablantes en 1992. Le massacre d'officier polonais à Katyn, un "crime" ordonné par Staline.

La chambre basse du Parlement russe (Douma) a adopté vendredi 26 novembre 2010 une déclaration reconnaissant le massacre de milliers d'officiers polonais par le NKVD en 1940 à Katyn comme un "crime" ordonné par Staline, lors d'une première lecture du texte, selon les médias.